Articles

10 raisons pour lesquelles il est primordial d’avoir vos cycles menstruels

Ecrit par 27 janvier 2018 Aucun commentaire

Cela m’a pris des années pour ouvrir les yeux sur le fait que l’absence de cycles menstruels, appelée aménorrhée hypothalamique (AH), n’était vraiment pas normale. J’ai pris consciente que celle-ci était vraiment néfaste pour ma santé aussi bien physique que mentale.

Nous les femmes, devons avoir des cycles menstruels. C’est comme cela que la nature a voulu que l’on fonctionne. Il est vrai que cette période mensuelle avec son lot de sautes d’humeur, ses crampes au ventre, ses douleurs au niveau des seins, ses envies de glaces au chocolat…n’est pas très agréable, mais pourtant primordiale pour notre santé.

Je n’ai pas eu mes règles pendant des années et je n’étais pas vraiment concernée par cela. Je faisais du sport à fond tous les jours pendant une à deux heures, j’étais “fit”, je ne souhaitais pas avoir d’enfant dans l’immédiat, pas de crampes au ventre, pas de tampons…Ni-ckel!

Ma gynécologue de l’époque m’avait prescrit la pilule afin de déclencher des pseudo-règles mais cela ne faisait que masquer le problème qui était plus profond. J’étais dans le déni. Je ne voulais pas admettre qu’il fallait que j’arrête le sport et que je mange davantage. Avec le recul, le combo “trop de sport+manger peu” était la raison pour laquelle je n’avais pas mes cycles menstruels.

Début 2016, j’ai effectué une ostéodensitométrie (analyse de la masse osseuse) qui a révélé un squelette semblable à celui d’une femme de 65 ans ménopausée. Cela m’a fait l’effet d’une claque et j’ai commencé à chercher un moyen de retrouver mes cycles menstruels naturellement. J’ai pris conscience du fait qu’il était essentiel de combattre cette aménorrhée hypothalamique le plus rapidement possible pour les raisons suivantes:

FERTILITE: La plupart des femmes souhaitent avoir un enfant et c’est en général, la raison principale pour laquelle elles veulentfemme enceinte pour illustrer que les cycles menstruels sont importants retrouver leurs règles. Mais les cycles mentruels sont seulement la première étape, il nous faut également ovuler, c’est-à-dire expulser un ovocyte de nos ovaires. Cet ovocyte rencontre un spermatozoïde de notre chéri et hop le tour est joué, un bébé est en route!

OS: Ne pas avoir nos règles pendant une longue période finit par fragiliser nos os. Ce processus peut se traduire par une simple ostéopénie (diminution de la masse osseuse) et aller jusqu’à l’ostéoporose avec son risque de fracture. Pour les jeunes femmes qui ne souhaitent pas avoir d’enfants tout court ou tout de suite, avoir des os forts et solides peut donc être un très bon objectif pour retrouver leurs cycles menstruels.

TEMPERATURE DU CORPS: Tout comme moi, les femmes qui ont une AH ont vécu la situation suivante et s’en plaignent: alors que l’entourage est en short, tongs et débardeur, nous sommes en pantalon, pull et le petit châle n’est pas très loin parce que, même avec tout ça, nous avons encore froid. Ne pas avoir de cycles menstruels (hormis grossesse et ménopause) signifie entre autres que nos corps n’ont pas assez d’énergie pour maintenir une température corporelle adéquate et nous empêcher d’avoir froid. Nous ne mangeons pas suffisamment ou nous faisons trop de sport ou bien nous combinons les deux, ce qui arrive le plus souvent. Notre corps doit garder le peu d’énergie disponible pour faire fonctionner les organes vitaux tels que le cœur, le rein et le cerveau. Le métabolisme tourne au ralenti.

CHEVEUX, ONGLES et PEAU: N’avez-vous pas constaté que vous perdez beaucoup vos cheveux et qu’ils sont plus fins, que vos ongles deviennent cassants et votre peau plus sèche? Si oui, ce sont les résultats d’une alimentation insuffisante entraînant des carences. De même pour la température du corps, celui-ci doit vivre à l’économie étant donné le peu d’énergie qui lui est fournie. Une fois que les cycles menstruels sont revenues, à nous cheveux brillants, ongles forts et peau resplendissante!

DIGESTION: Comme nous n’avons pas assez d’énergie, notre digestion en pâtit également. C’est pourquoi beaucoup de femmes qui n’ont pas leurs règles sont très souvent constipées (je sais, pas très glamour mais c’est important de le mentionner…). La raison de cet “inconfort” est une alimentation non seulement appauvrie mais déséquilibrée par rapport à nos besoins quotidiens.

LIBIDO: Si votre libido n’est pas au top, vous pensez peut-être que c’est parce que vous n’êtes pas attirée par le sexe, que vous êtes comme ça. En plus, vient s’ajouter la sécheresse vaginale qui ne va pas arranger le plaisir des rapports sexuels…Mais quand on repense au temps où nous avions nos cycles menstruels de façon naturelle, les galipettes au lit et/ou les siestes crapuleuses avec son chéri étaient bien agréables. Cette baisse de libido et cette sécheresse vaginale sont dues à un taux d’œstrogènes anormalement bas. Le retour de vos cycles menstruels sera le signe d’une élévation du taux d’œstrogènes, d’une ovulation mensuelle et d’un rétablissement de la libido.

SOMMEIL: Je me souviens du nombre de fois où je n’arrivais pas à trouver le sommeil et à dormir une nuit complète. Se réveiller au milieu de la nuit et avoir faim, je pense que ça vous parle, non? En effet, beaucoup de femmes n’ayant pas leurs règles ont des troubles du le sommeil est important, fatgue quand aménorrhée hypothalimiquesommeil. Nous sommes “stressées” physiquement et mentalement: nuits courtes, sport à haute dose parce que l’on pense que c’est sain, que cela permet de compenser d’un écart alimentaire…Le taux de cortisol, une des hormones du stress, augmente trop et reste élevé. Donner le temps à votre corps de récupérer, se reposer et manger davantage sera la meilleure recette pour retrouver une variation normale du taux de cortisol et dormir de nouveau comme un bébé.

COEUR: Les femmes qui n’ont plus leurs cycles menstruels sont davantage exposées à des risques cardiovasculaires. Vous pouvez penser que votre cœur est en parfaite santé avec tout ce sport. Et bien, pas tout à fait paradoxalement. Si vous n’avez plus vos règles depuis un moment, votre taux d’œstrogènes est certainement trop bas. Ceci entraîne, par différents mécanismes, une augmentation du taux de cholestérol et une perte d’élasticité des artères. Avec le retour des cycles menstruels, ces risques sont grandement réduits et vous aurez un cœur comme neuf!

ENERGIE: Les jeunes femmes en aménorrhée hypothalamique ont l’impression d’être “dans le brouillard”, de ne pas avoir les idées claires. Elles sont fatiguées, irritables et sont sujettes aux sautes d’humeur. Quand on ne mange pas assez et que l’on se surentraîne, on n’a plus tellement l’énergie d’avoir des rêves et de les réaliser, on n’a plus la “place” dans sa tête pour penser à cela. Vos cycles menstruels vont revenir et vous allez avoir beaucoup plus d’énergie pour atteindre vos objectifs. Vous ne vous contenterez plus de “survivre” et vous irez enfin de l’avant avec vos milliards de projets!

femme libre qui marche dans un champ pour montrer qu'avec les règles revient la liberté mentaleLIBERTE MENTALE: Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances pour que vous soyez allées un peu trop loin dans votre volonté d’être “super fit” et que vous soyez emprisonnées dans un processus. Je suis sûre que ce qui va suivre va vous parler: des heures à courir ou à la salle de sport, pas de jours de repos, compter les calories, calculer les “macros”, se peser tous les jours, refuser des invitations chez des amis parce que vous avez votre séance de sport à caser, parce que vous ne savez pas ce qu’il va y avoir à manger ou parce que vous avez peur de “craquer” sur les petits fours…

Si vous avez perdu vos règles parce que vous êtes obsédées par le besoin de faire du sport et par l’alimentation, je pourrai vous aider à stopper cette spirale et à comprendre pourquoi vous en êtes arrivées là.

J’avais besoin de contrôler mon activité physique et mon alimentation car je voulais avoir un corps performant et “parfait”. J’avais l’impression de me sentir bien et cela me permettait de ne pas “penser”. Lâcher prise par rapport au sport, à la nourriture, à l’image que l’on a de soi peut faire vraiment peur parce que des habitudes se sont installées depuis des mois voire des années. Comme on le sait, les habitudes sont rassurantes et difficiles à changer. Mais je peux vous garantir que plus vous réapprendrez à suivre votre intuition, à manger et à vous entraîner en fonction des besoins et envies de votre corps, à réduire votre stress, à vous reposer et vous faire plaisir, vous allez retrouver vos cycles menstruels. Outre cela, le plus important, est que vous allez adopter un véritable équilibre de vie en étant complètement libérée de vos obsessions.

INFORMATIONS IMPORTANTES:

Je ne suis pas médecin. Les informations contenues dans cet article sont basées sur mon expérience personnelle et sur mes recherches. Elles ne peuvent être adaptées à tous les individus et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un professionnel de santé.

Laissez un commentaire